O VATICAN II”, UNE HISTOIRE JAMAIS ÉCRIT

“O VATICAN II”, UNE HISTOIRE JAMAIS ÉCRIT, un livre de Roberto de Mattei, avec des chemins d'édition Romains.

"O CONCILIO VATICANO II", UMA HISTÓRIA NUNCA ESCRITA
“O VATICAN II”, UNE HISTOIRE JAMAIS ÉCRIT

Cinquante ans sur le conseil ware, l'historien Roberto de Mattei tente de recueillir les données nécessaires à une histoire sur ce qui n'a pas été compté.

C'est le nouvel éditeur de proposition chemins Romains.

Le Concile Vatican II, le vingt et unième en Histoire de l'Église, Il a été ouvert par Jean XXIII, une 11 octobre 1962, et fermée par Paul VI, une 8 décembre 1965. Malgré les attentes et les espoirs de beaucoup, le temps qui a suivi ne représentait pas pour l'Eglise un « printemps » ou « Pentecôte », mais, reconnu comme Paul VI lui-même et ses successeurs, une période de crise et des difficultés, en particulier dans les domaines doctrinal et liturgique, mais pas seulement. Ceci est l'une des raisons pour lesquelles a ouvert une discussion animée herméneutiques, dans lequel il est inséré, déjà cardinal, et se tient aujourd'hui, la voix faisant autorité du pape Benoît XVI, qui est venu inviter à lire les textes du Conseil à la lumière de la Tradition Eglise.

Pour le débat en cours, Roberto Mattei offre la contribution du théologien, mais aucun historien, grâce à une reconstruction rigoureuse de l'événement, racines et leurs conséquences, principalement à partir des documents d'archives, tous les jours, la correspondance et les témoignages de ceux qui étaient ses protagonistes. De ce tableau, bien documenté et passionnant, émerger « Une histoire jamais écrite » Vatican II, qui nous aide à comprendre non seulement les événements d'hier, mais aussi les problèmes religieux dans l'Eglise aujourd'hui.


impression:

Titre original: Le Concile Vatican II. Une histoire inédite
édition: chemins Romains – unique, Lda.
Pedro Escobar rue, 90 r / c 4150-596 Porto
Téléphone et fax: 220 110 532 mobile: 936 364 150
email:
caminhosromanos@gmail.com
Copyrright: chemins Romains
coordination éditoriale: J. N. Soares
traduction: Maria José Figueiredo
examen: Nuno Manuel Castello-Branco Bastos
dépôt légal:346 747/12
ISBN: 978-989-8379-23-8
imprimer: graphique Maiadouro
29 juin 2012.

Roberto de Mattei Il est né à Rome, en 1948. Il est diplômé en sciences politiques à l'Université La Sapienza. Dans les premières années de l'éducation, était un assistant à la Faculté des sciences politiques de la même université (à savoir, la chaire d'histoire des doctrines politiques, régi par Augusto De Noce) et encore titulaire de la Chaire d'histoire moderne à la Faculté des arts, Université de Cassino. Actuellement, Histoire de l'Eglise enseigne et le christianisme à l'Université européenne de Rome, dans votre département des sciences historiques, qui est le directeur.

à 2011, Il a été vice-président du Conseil national de recherches italienne, et entre 2002 e 2006, Il était le conseiller du gouvernement italien sur les questions internationales.

Il est membre de l'Institut historique italien Conseils exécutifs pour moderne et contemporain âge et la Société géographique italienne. Il est président de la Fondation « Lepanto », basé à Rome, dirige les magazines Racines chrétiennes e Nova Historica et collabore avec le Comité pontifical des sciences historiques.

en 2008, Il a été honoré par le Pape avec le prix de l'Ordre de Saint-Grégoire le Grand, en reconnaissance des services rendus à l'Eglise.

Il est l'auteur de plus de 20 livres, dont beaucoup sont traduits en plusieurs langues, y compris le portugais. Avec ce livre, l'auteur a reçu le prix Histoire Acqui 2011-section historique scientifique, e Il a été parmi les cinq finalistes pour le prix Pen Club Italia, aussi 2011.

L'original ce tome italien, ce qui donne maintenant le modèle en portugais, Il a été rendu public à plusieurs endroits, et deux des diocèses italiens, faire sa présentation publique étaient leurs évêques, qui a parlé à son sujet aux côtés de l'auteur.

« La longue procession des Pères du Concile a quitté la Porte de Bronze, obliquement sur la place Saint-Pierre, les escaliers et rampé dans la basilique, pleine de fidèles. devant, étaient les supérieurs des ordres religieux, abbés général et prélats nullius; est venu après que les évêques, archevêques, les patriarches, Cardinals, e, finalement, dans le fauteuil gestatorial et par les acclamations de la foule, Jean XXIII.

Alors que la procession des prêtres a procédé solennellement, les chanteurs ont chanté la Je pense que et alors magnificat. (...) La présence du Vicaire du Christ et les successeurs des Apôtres dans le cadre incomparable de la basilique Saint-Pierre a fait cette cérémonie un spectacle unique au monde. Jamais comme à l'époque de l'Eglise catholique a exprimé son caractère universel et hiérarchique. cet événement, Eglise exécuté le mandat divin de proclamer l'Evangile à toutes les nations (Mt 28, 19).»

* * *

« L'histoire du conseil est, parce que, pour l'écriture, ou au moins supplément. Voilà pourquoi je propose une histoire du Conseil « n'a jamais écrit », non pas tant par la nouveauté des témoignages et des épisodes qu'il emerge, comme la nouveauté de la reconstruction et l'interprétation des faits que je présente. Le véritable historien n'est pas, ou l'enquêteur que les nouveaux documents « désenchanté », ou le « chroniqueur » les documents connus accumulent; est une que, en fonction de la documentation, public ou sans précédent, vous avez à votre disposition, Vous pouvez commander, pour le comprendre, de narrer, encadrant les faits dans une philosophie de l'histoire, pour l'historien catholique, il est, d'abord, une théologie de l'histoire ».

Roberto de Mattei

Facebook Gazouillement Email

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

*